Corinne Cobson - GuideParisMode

> > > > Corinne Cobson

Corinne Cobson

[Rubrique : Mode]

Audacieuse, moderne, provocante, Corinne Cobson aime bousculer le monde de la mode

Corinne Cobson ? Tombée dans la mode quand elle était petite. D’abord, elle fait ses premières armes au sein de l’entreprise familiale puis, au bout de longues années d’apprentissage, elle s’en échappe et lance, en 1987, la marque de prêt-à-porter féminin Corinne Cobson.

Premier défilé, le ton est donné : anticonformiste, instinctif, avec un zeste d’humour et une bonne dose de chic, c’est le style Corinne Cobson. Chouchoutée par les rédactrices, elle fait son entrée dans le sérail de ceux que l’on appelle désormais les “ créateurs ” et, avec eux, va donner son style à l’époque.
On la verra sur tous les fronts, multipliant les collaborations sous licence ou en partenariat avec de grands groupes : Cacharel, Monoprix, Alain Mikli, Variance, L’Oréal…
Pendant ce temps, sa marque enchaîne les best sellers : sa petite robe noire est incontournable, son jean en satin squatte les couvertures des magazines (il fait de belles fesses), souvent accompagné d’un blouson en cuir ajusté. Réinterprétés à chaque saison ou presque, déclinés dans les matières de prédilection de la créatrice : satin, mousseline, jersey, etc. Ils sont devenus des intemporels.
En quelques années, elle se retrouve à la tête d’une maison florissante et la créatrice peut se consacrer à ses passions. Parcourant le monde, elle rapporte de ses voyages des trouvailles, dont elle enrichit ses collections. Un jour, de retour du Japon, elle fait reproduire un rideau de douche en PVC aperçu dans un hôtel, dans lequel elle coupe un tailleur. Magnifié par Naomi Campbell, il fera la couverture de Elle.
Une autre fois, invitée du musée d’art concret de Mouans-Sartoux pour une exposition de ses créations les plus radicales qu’elle confronte aux œuvres non moins radicales de Carl André, Buren, Torroni… Cultivant ses affinités avec les artistes, elle collabore souvent aux tournages de films. Elle se lie, à cette occasion, avec de nombreuses personnalités du monde du spectacle. Ainsi, elle va habiller à la scène comme à la ville, les musiciens, Vanessa Paradis, Sharleen Spiteri du groupe Texas, Marc Lavoine, Alain Chamfort, les actrices de cinéma, Nicole Kidman, Cher, Juliette Binoche, Clotilde Courau, Mathilde Seigner, Virginie Ledoyen, Cécile Cassel, Elena Noguera, Mélanie Laurent (aujourd’hui consacrée par un césar ). Ils vont lui offrir en retour ses plus belles parutions dans les magazines du monde entier.
Ces différentes collaborations boostent sa créativité et son esprit d’entreprise, elle étudie toutes les propositions : entre deux collections, elle enregistre, en compagnie de 15 artistes, une œuvre originale pour le Café de la musique, et dessine sa ligne « bis », Cobson Images.
Une gamme de T-shirts et de robes T-shirts sérigraphiés à partir de photos d’artistes et de messages libertaires.

Corinne Cobson avance toujours en ordre dispersé. Imprévisible, elle n’aime rien tant que surprendre son monde et elle-même. Cela s’appelle le goût du défi.

Femme d’images, la photo et le cinéma nourrissent son imaginaire depuis toujours. Avec son mari, le reporter et réalisateur Tanguy Loyzance, elle tourne des courts métrages qui mettent en scène ses vêtements. Les tournages ont lieu dans la rue ou à la maison : free style, à la manière de John Cassavetes, ils mêlent les proches et les copains comédiens ou mannequins.
Ces clips montrent ses créations en situation et seront envoyés aux médias. Le dernier en date, “Locomotion”, met en scène une fille et une voiture en maraude sur les quais, au pied de la grande bibliothèque entre autres décors, par de chaudes nuits d’été.


Corinne Cobson - avis, boutique, horaires, adresse

Corinne Cobson  - avis, boutique, horaires, adresse


Les magasins de la marque Corinne Cobson à Paris





L'avis de la redaction sur la marque Corinne Cobson



Notre avis sur la marque Corinne Cobson : ♥♥

Prix : € €




Chercher une marque