> > > Le cercle des illusionnistes : sublime ode à la magie

Le cercle des illusionnistes : sublime ode à la magie

[Rubrique : Culture] | Publié le : 31/01/2014



Apr√®s le succ√®s du Porteur d'histoire, Alexis Michalik revient avec sa nouvelle pi√®ce le Cercle des illusionnistes, qui se joue en ce moment m√™me au th√©√Ętre la P√©pini√®re. Pour son nouveau cru, l'auteur renoue avec ses obsessions les plus ch√®res : le merveilleux et l'enchev√™trement des r√©cits et des √©poques. L'action d√©marre en 1984, quand D√©cembre vole le sac d'Avril. Mais en voyant sa photo, il la trouve jolie et d√©cide de la rappeler. Autour d'un verre, il lui raconte l'histoire de Jean-Eug√®ne Robert Houdin, magicien. S'en suit alors une folle √©pop√©e dans le pass√©, o√Ļ Michalik nous emm√®ne d√©couvrir l'histoire de ce magicien, pendant que D√©cembre et Avril vont pour d√©couvrir ses secrets ¬†et ceux de son ancien th√©√Ętre. Michalik transporte avec √©l√©gance le spectateur dans ses univers multiples avec une fluidit√© √©tonnante et une mise en sc√®ne aussi puissante que celle du cin√©ma, avec finalement pour seul moyen, l'illusion.¬†


L'illusion parfaite

L'auteur croise au fil de sa pi√®ce les destins de deux grands hommes de l'illusion, leurs inspirations et leurs aspirations. Le premier est Jean-Eug√®ne Robert Houdin, d'abord horloger, qui au d√©tour d'une rencontre, se convertit √† la magie. Mais plus qu'un simple prestidigitateur, il est celui qui donne les lettres de noblesse √† son art en le jouant pour la premi√®re fois dans un th√©√Ętre. Le deuxi√®me est George M√©li√®s, l'un des inventeurs du cin√©ma en tant que fiction et des trucages. C'est le 7e art qui sacrera sa r√©ussite apr√®s ses nombreux √©checs en tant qu'illusionniste. Ce n'est pas seulement le triomphe de la magie qui les r√©unit, c'est aussi par la plus heureuse des co√Įncidences (√† moins que...) que George M√©li√®s rach√®tera le th√©√Ętre de Robert Houdin. Et c'est dans ce m√™me th√©√Ętre qui a annonc√© le triomphe de l'illusion sur la sc√®ne que M√©li√®s projette ses premi√®res cr√©ations, elles aussi annonciatrices du renouveau de l'illusion sur l'image en mouvement. Gr√Ęce √† son inventivit√© et ses trucages, M√©li√®s a bien compris qu'il a trouv√© le m√©dium de l'illusion parfaite ! Ce qui ne semblait √™tre au d√©part qu'un ph√©nom√®ne de foire deviendra par la suite l'art le plus populaire dans le monde.¬†


Des acteurs brillants

A partir de ces deux biographies li√©es par un art et un lieu, Michalik retrace l'histoire de l'apog√©e de l'art en tant qu'illusion des plus r√©alistes, le moment de la d√©couverte d'une illusion telle qu'elle ne semblait plus en √™tre une. C'est √† la fois en tant que spectateur direct mais aussi par l'interm√©diaire des personnages modernes que l'on d√©couvre cette folle histoire, retranscrite avec g√©nie et √©motion. La plume de Michalik est imparable, po√©tique et spectaculaire, tout comme la mise en sc√®ne qui √©volue sans cesse mais surtout ses acteur qui √† seulement six, interpr√®tent une palette de personnages ahurissants. Tous se fondent avec aisance dans les r√īles vari√©s qu'on leur a confi√©, changeant de tons, de langues, de mimiques √† des vitesses folles, assurant le rythme parfois effr√©n√©, parfois suspendu de la pi√®ce. Finalement, les plus brillants de ce cercle des illusionnistes sont ces acteurs dont le talent et l'√©motion qu'ils nous donnent ne sont certainement pas des illusions.¬†


Mentions légales / Copyright Mirco Magliocca

Albin Duvert



  Articles les + lus 




Zapping