> > > La Belle et la Bête : quand la magie renait

La Belle et la Bête : quand la magie renait

[Rubrique : Culture] | Publié le : 27/01/2014



La Belle et la B√™te, le nouveau musical du Mogador est le spectacle √©v√®nement du moment. Le succ√®s foudroyant √† la fois critique et public a pouss√© les programmateurs √† prolonger le r√™ve jusqu'au 27 juillet, pour le plus grand bonheur de tous les enfants et grands enfants. Plus de 100 000 personnes ont d√©j√† √©t√© s√©duites par cette adaptation d'un musical qui a triomph√© dans 21 pays et attir√© 35 millions de spectateurs dans le monde. 

C'est donc apr√®s avoir √©cum√© les plus grandes villes de la plan√®te (Londres, Vienne, Madrid, New York etc.) que la Belle et la B√™te s'est finalement install√© dans la ville lumi√®re, sur la sc√®ne du c√©l√®bre Th√©√Ętre Mogador. Cette version est largement inspir√©e de la version de Disney de 1991, elle-m√™me √©tant l'adaptation du roman de Madame Leprince de Beaumont, publi√© depuis 1756. Depuis, la l√©gende de la Belle et la B√™te a inspir√© les plus grands, dont le cin√©aste Jean Cocteau ou tr√®s prochainement Christophe Gans dont le film sortira en salle le 12 f√©vrier prochain. Le long-m√©trage de Disney est probablement la version la plus connue, s'inscrivant comme l'un des plus grands films du studio d'animation en remportant notamment deux oscars, meilleure chanson et meilleure musique. 


Des décors monumentaux

C'est cette version que l'on retrouve sur sc√®ne avec √©videmment les musiques aur√©ol√©es de Howard Ashman et Alan Manken et quelques nouvelles cr√©ations. Le spectacle rend un digne hommage au film de 1991 en le remettant au go√Ľt du jour gr√Ęce √† une mise en sc√®ne enlev√©e et spectaculaire. 

Chaque √©pisode am√®ne son lot de surprises et de r√©jouissances, recr√©ant toute la splendeur du conte narrant l'histoire de Belle, jeune fille na√Įve qui pour sauver son p√®re, se fait prisonni√®re d'une b√™te affreuse. Mais au fur et √† mesure du temps, Belle d√©couvrira le coeur qui se cache derri√®re l'affreuse apparence du monstre, qui est en r√©alit√© un prince victime d'une mal√©diction. La jeune fille sera peut-√™tre celle qui brisera le mauvais sort, s'il parvient √† l'aimer et √† se faire aimer d'elle en retour... Ceux qui connaissent le conte retrouveront sa f√©√©rie √† chaque instant, dans une ambiance qui s'√©quilibre parfaitement entre l'hilarit√© et l'√©motion. Le spectacle sait passer du rire avec les sc√®nes euphorisantes des domestiques du ch√Ęteau, condamn√©s √† √™tre des objets sans qu'ils n'aient perdu leur joie de vivre aux sc√®nes les plus touchantes dont la c√©l√®bre sc√®ne du bal, o√Ļ les deux amants font scintiller les √©toiles de nos yeux et de nos coeurs.

Le plus impressionnant est certainement le jeu des d√©cors et des costumes, absolument fabuleux. Depuis le village au ch√Ęteau de la B√™te, tout est rendu dans une ambiance aux couleurs chatoyantes pour un r√©sultat qui rel√®ve de la magie. Les d√©cors monumentaux tournent comme sortis de nulle part, dans lesquels les personnages √©voluent dans des costumes √©tincelants et originaux. Il n'√©tait pas √©vident de recr√©er l'imaginaire du dessin anim√© en r√©el, avec les personnages chim√©riques de Lumi√®re, Big Ben ou Madame Samovar mais les moyens mis en oeuvre donnent un r√©sultat plus que convaincant.

Le spectacle est particuli√®rement port√© par ses interpr√®tes, qui rivalisent de talents : les deux personnages principaux aux voix sublimes, les seconds r√īles qui ne manquent pas d'incarner talent et d√©rision (Lumi√®re ou le personnage du fou n'ont jamais √©t√© aussi dr√īles !). C'est un spectacle dont on ressort √©merveill√©, conscient d'avoir v√©cu tout cela comme un r√™ve dont on voudrait ne jamais se r√©veiller mais qui nous laisse un souvenir marqu√© au fer rouge dans nos m√©moires d'adultes qui n'ont pas compl√®tement grandi, le temps de revivre un moment de bonheur infaillible. Ebouriffant !

Albin Duvert



  Articles les + lus 




Zapping




  Articles les + lus 

Fusion Food : une spécialité nipponne à
découvrir !

Skinceuticals : Une gamme de produits
pour une peau parfaite

A chaque sport sa tenue

Bonjour Ivresse !

L'Alsace : la mythique brasserie
parisienne





Recommander cet article à un ami :